Rechercher
  • BurritoKindOfGuy

27/07/14 - Canton, OH

Ce matin, on se lève. Le bouc malade est bien scrap de la veille, mais le père du promoteur nous réveille en nous disant qu’il va nous faire des burritos (voir ici: étincelles dans mes yeux). C’est vraiment cool quand t’arrives à un endroit, qu’il te donne de la bouffe et de la bière, qu’il te donne de l’argent pour payer ton gaz, un endroit où dormir et EN PLUS, le lendemain, il t’offre le déjeuner. Hospitalité.  

Bon, on se lève donc tôt (7:00AM, environ) parce que la route va être longue aujourd’hui et qu’il faut qu’on aille récupérer nos t-shirts chez Robby Lester, le fantastique, à Pittsburgh. On a traverser une coupe de tunnel pi une coupe de pont. La route de la Pennsylvanie, c’est ben ben cute. Des arbres, du vert, bien du vert. Ça aurait pu s’appeler Vermont Deux. Du vert, pi des monts. Bref, c’est ça. On arrête chez Robby, ça prend 2-3 minutes on lui dit qu’on l’aime, on pisse et on repart direction Canton,OH. C’est cool, on a pu passé par la Virginie Occidental (lire ici « West Virginia » où État avec le plus haut taux de décrochage scolaire) 

Welcome to O-H-I-O

Arrivé à Canton, Ohio, je réalise que  dans l’fond, c’est une petite ville. Pi que surtout, c’est une ville fantôme. Le promoteur nous explique que les samedis soir c’est plein de monde, pi qu’il organise full de show pi toute. Il supporte les arts en général. Cool dude. C’est drôle aussi parce que ce soir on joue avec Mad Anthony (voir ici: des gars super smath qui jouent de la musique bien blood aussi). C’est drôle parce que l’an passé, on avait jouer avec eux à Fayetteville,NC. C’est drôle, mais en fait, y’a pas vraiment de farce. C’est juste cool rejouer avec des bands qu’on a bien aimé. Pi c’est l’fun parce que, là, on les a encore plus aimé ! 

(On se fait offrir de la bouffe, partout!)

Le soundman vient nous voir vers 8:00PM, y’a personne dans le bar (lire ici: 6 personnes + les autres bands, donc 10 personnes) et nous demande de jouer tout de suite. On a bu une bière, pi on a commencé à jouer. J’ai joué le meilleur show de ma vie (performance personnel). Pi après le show, j’ai réussi à vendre 1 cds à chacune des 6 personnes! Ça c’est voir le bon coté des choses, quand tu joues devant pas grand monde. 

(Grosse pub)

Après nous, Mad Anthony ont joué un killer-set. Le drummeur était impressionné et il a donné des complexes à Vinny. Après, un band du Maine à jouer. Ça s’appelait, When Particles Collide. C’était cute. Une femme et un homme. Marié. L’homme au drum. La femme au chant et à la gratte. Ils étaient vraiment tight. 

Anyway, après le show, Mindy nous a dit qu’on pouvait aller dormir chez elle si on avait pas peur des reptiles. Plus spécifiquement des dragons. On lui a donné une pointe de pizz (voir ici, les étincelles dans les yeux), elle nous a dit de la suivre en char. On a fait ça. Sauf les moments où elle traversait sur les lumières rouges et qu’elle s’arrêtait au lumière verte (lire ici: elle n’avait pas bu, elle n’était pas saoule, juste un peu stressé qu’elle disait, à cause de la police, mais j’pense que c’est à cause que Canton, c’est gettho pi faut faire l’inverse aux feux de circulation). « Quand c’est jaune, fourre les breaks » que Vinny dit.

On a flatté des dragons pi on s’est couché.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

18.01.20​ - Newz

Hi Interneters, After spending a busy 2019 (touring in Hawaii, Ontario, Europe (x2), Florida, Australia and Japan), and recording my first full length solo album, I'm getting ready for 2020. This

© 2019 by Guilhem